Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : TORRENTS D'AMOUR
  • : Torrents d'Amour coulant du coeur du Père en Jésus-Christ, la Parole faite chair qui a donné sa vie sur la Croix pour nous sauver de nos péchés. Il revient bientôt chercher son Epouse, l'Eglise, purifiée, sanctifiée, mise à part pour son Bien-Aimé.
  • Contact

WebRadio Maranatha77

ECOUTEZ VOTRE WEBRADIO MARANATHA77 de 9h à 23h TOUS LES JOURS SUR LE SITE

WWW.MARANATHA77.COM

Recherche

PREPARONS-NOUS, JESUS REVIENT BIENTÔT

N'AIMEZ POINT LE MONDE, NI LES CHOSES QUI SONT DANS LE MONDE. SI QUELQU'UN AIME LE MONDE, L'AMOUR DU PERE N'EST POINT EN LUI; CAR TOUT CE QUI EST DANS LE MONDE, LA CONVOITISE DE LA CHAIR, LA CONVOITISE DES YEUX, ET L'ORGUEIL DE LA VIE, NE VIENT POINT DU PERE, MAIS VIENT DU MONDE. ET LE MONDE PASSE, ET SA CONVOITISE AUSSI; MAIS CELUI QUI FAIT LA VOLONTE DE DIEU DEMEURE ETERNELLEMENT. 1 Jean 2:15-17.

10 décembre 2014 3 10 /12 /décembre /2014 13:51

Qu'est ce qu'il y a de mal aux tatouages etc. Nous sommes dans le monde mais nous ne sommes pas du monde.

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2014 3 12 /11 /novembre /2014 11:19

Vision de Patrick E

 

Vision des deux réveils de la fin des temps reçue par un frère canadien en mars 2006.

L’un de ces deux réveils viendra de Dieu, mais l’autre non !

 

Un frère du Québec nous a récemment transmis cette vision. Il nous a semblé important de la publier, car elle confirme nos propres convictions. « Vision de Patrick E. : Voici la vision que j’ai reçue de Dieu concernant un vrai réveil et un faux réveil contrefait. Cette vision m’a été donnée le 4 mars 2006. »

 

LA VISION

 

« Tout est noir, et je vois une personne qui marche d’un pas légèrement cadencé, juste un peu plus rapide que l’allure normale. Elle marche vers un but, tout droit devant elle, d’un pas assuré, solennel et résolu, un peu comme marcherait un guerrier, un révolutionnaire, avec fermeté. Elle brille comme une lumière dans l’obscurité. J’ai vu ensuite quelques autres personnes dans le lointain, elles étaient brillantes et éclairaient la nuit qui régnait tout autour, et elles allaient dans la même direction.

 

« Alors Dieu m’a dit : « Ce sont ceux qui me restent fidèles et qui marchent dans la sainteté, la justice, l’obéissance, le brisement et une complète soumission à MA VOLONTE.

Regarde ce que je vais faire, Patrick. » Et j’ai vu ces personnes se rassembler en petits groupes de deux ou de trois, puis à mesure des arrivées, les groupes grandirent de 5 jusqu’à 10 personnes, et la lumière s’est intensifiée. C’était comme un coucher de soleil derrière les montagnes, un lever de soleil sur l’océan, ou encore une rose en pleine éclosion.

 

« Ce que j’ai vu ensuite m’a fait éclater en pleurs et sangloter au point de ne plus pouvoir continuer à décrire ce que je voyais. Ma femme me disait : « Dis-moi ! Que se passe-t-il ? » Au bout de quelques minutes je fus capable de maîtriser mes pleurs pour continuer à raconter ce que je voyais.

 

Alors que le Seigneur rassemblait ses fidèles par petits groupes, la puissance de Dieu vint comme dans le Livre des Actes, proclamer LE VERITABLE EVANGILE DE JESUS-CHRIST : LA REPENTANCE, LA SAINTETE ET LA DELIVRANCE DU PECHE.

 

« Le Seigneur parla : « C’est le réveil que j’amène, il commence avec les personnes qui ont été appelées à UN REVEIL PERSONNEL et qui marchent d’un pas droit, sûr et ferme, d’une manière solennelle et sérieuse, comme des révolutionnaires, des guerriers, des lumières dans l’obscurité.

 

MON RESTE MARCHE DANS LA SAINTETE, DANS LA JUSTICE ET L’OBEISSANCE, LE BRISEMENT ET UNE COMPLETE SOUMISSION A MA VOLONTÉ, ET JE LES RASSEMBLE ».

 

PUIS LA VISION CHANGEA

 

« Maintenant, ce que je voyais était comme un film obscur ou une vidéo avec peu d’éclairage. Je vis comme des clips vidéo de personnes dansant et se trémoussant. J’en vis d’autres qui tombaient, criaient, sautaient et chantaient. Ils étaient une grande multitude, comparés au petit nombre que je venais de voir dans la première partie de la vision. Beaucoup venaient par grands groupes et remplissaient des auditoriums et des stades, à l’inverse des premières personnes qui se rassemblaient par petits groupes.

 

Certains même, qui étaient des lumières dans la première partie furent attirés dans ces groupes.

 

« Je voyais les gens danser et battre des mains, certaines personnes étaient secouées et criaient, c’était une puissante force émotionnelle, donnant dans le sensationnalisme. Des esprits charnels et sensuels se faisaient passer pour le Saint-Esprit. De grands miracles avaient lieu, des signes et des prodiges. Les gens disaient : « C’est le réveil pour lequel nous avons prié depuis si longtemps ! Le réveil prophétisé ! C’est l’effusion du Saint-Esprit, un mouvement puissant de Dieu ! »

 

Mais le Seigneur me dit :

« Patrick, il ne vient pas de moi, il vient de Satan, c’est une contrefaçon ! Et beaucoup seront séduits et mystifiés par cette imposture de l’ennemi. »

« Et la vision changea à nouveau.

 

« Maintenant, je voyais les deux parties de la vision côte à côte, comme sur un écran partagé. Elles grandirent en intensité, à proportion égale ; comme le vrai réveil croissait en puissance, le faux réveil croissait en nombre, et lorsque le vrai réveil croissait en nombre, le faux réveil croissait en signes et en prodiges mensongers.

 

Le Seigneur dit : « Ce n’est pas une vision de l’avenir, elle a déjà commencé et s’accentuera avec le temps qui passe. EN CE MOMENT MEME, L’ENNEMI S’ACTIVE CONTRE CE QUE JE FAIS. »

 

CONCLUSION

 

« Le Seigneur est en train de produire un réveil en ces derniers temps, tel que nous n’en avons jamais vu, et il commence avec vous. Le Seigneur appelle à se séparer, Il appelle à la sainteté et à la justice selon Dieu. Il désire que nous marchions dans l’obéissance et dans une entière soumission à SA volonté. Ne péchez pas, soyez parfaits comme votre Père céleste est parfait, soyez morts à votre chair et vivants EN Christ. Avancez d’une manière sobre, solennelle et sérieuse devant le Seigneur, avec une sainte et respectueuse crainte de Dieu.

 

« SI VOUS ATTENDEZ UNE GRANDE EFFUSION EMOTIONNELLE AVEC DES SIGNES ET DES PRODIGES, VOUS ALLEZ MANQUER LE REVEIL.

 

LE REVEIL COMMENCE AVEC VOUS

 

Recherchez le Seigneur et continuez avec Lui en devenant de plus en plus proches de Lui chaque jour. Que le sang et la grâce de Jésus brisent les liens de votre chair et produisent en vous une vie Sainte et Juste. Demandez au Seigneur de vous montrer ce qui vous tient éloignés de ce qui est pur et parfait, peu importent la douleur et le prix à payer. Demandez au Seigneur d’exposer chaque chose qui vous retient de vous tenir tout près de Lui pour donner toute la gloire à Son royaume, en renonçant à tout ce qu’Il vous dévoilera.

 

« Que votre vie soit un vivant sacrifice, comme l’offrande d’un breuvage versé devant le Seigneur pour Sa gloire et en Son honneur.

 

Il y a bien des choses qui nous tiennent éloignés du Seigneur, culturelles, sociales et religieuses, qui nous séparent de Dieu et nous empêchent de marcher par l’Esprit. Priez que Dieu mette ces choses à la lumière et mettez-les à mort, qu’importe la difficulté. Si vous ne réalisez pas que le réveil commence avec vous individuellement, vous risquez de le manquer.

 

« Le Seigneur vous appelle aujourd’hui, REPENTEZ-VOUS DE VOTRE TIEDEUR ET DE VOTRE ATTITUDE NONCHALANTE CONCERNANT LE PECHE DANS VOTRE PROPRE VIE ET DANS LA VIE DE CEUX QUI PERISSENT ET PLONGENT EN ENFER TOUS LES JOURS AUTOUR DE VOUS.

 

Le Seigneur vous appelle aujourd’hui à laisser le sang et la grâce de Jésus produire en vous la sainteté, et des rivières de justice couleront de vous pour devenir le sel de la terre dans un monde décadent. Vous serez la lumière qui l’emportera sur les ténèbres.

 

« Que ferez-vous à l’appel du Seigneur ? Voulez-vous décider de L’aimer de tout votre cœur, de toute votre pensée, de toute votre âme et de toute votre force, de prendre votre croix, de mourir à vous-même et de LE suivre en renonçant à tout, et Le rechercher de tout votre être ? Sortez, séparez-vous, et recherchez l’obéissance sainte et juste envers Dieu.

 

« ATTENTION ! Ne soyez pas trompés par ces contrefaçons émotionnelles et sensuelles qui surgiront, et que les églises appelleront « réveil ».

 

C’EST UNE ASTUCE DE L’ENNEMI !

 

Si vous entendez dire que le réveil est dans la ville toute proche, dans le département voisin ou même dans votre propre ville, je vous en prie, souvenez-vous de cet avertissement. Il y aura des danses, des chants et des cris à profusion, qui sembleront être vrais. De grandes charges émotionnelles qui feront tomber les gens, sauter et crier, pleurer, sangloter, mais cela ne viendra pas de Dieu. Nombreux seront ceux qui crieront : « Paix, paix ! »

 

 

« Mais ceux qui servent Dieu auront le discernement, au-dessus de ces dons, ils seront prêts à mourir plutôt que de vivre un mensonge, malgré les signes et les prodiges qui se produiront dans les églises, au cœur du faux réveil.

 

Si vous vous trouvez dans ce « réveil » et qu’il n’est pas sérieux, respectueux, saint et juste, et si vous ne voyez pas l’amour de Dieu et la crainte de Dieu, FUYEZ POUR SAUVER VOTRE VIE, et avertissez ceux que vous connaissez. Ces esprits sont forts et extrêmement puissants. Sortez des bâtiments et ne soyez pas trompés par les signes et prodiges que vous verrez. Je vous en supplie, souvenez-vous de cet avertissement, car je sais que beaucoup seront mystifiés et même, si cela est possible, attirés de la réalité vers la contrefaçon. Je sais aussi que certains d’entre ceux qui liront cette mise en garde se souviendront et seront épargnés.

 

« La véritable armée du réveil sera faite de bandes de « révolutionnaires des Forces Spéciales » avec une mission à accomplir.

 

et le faux réveil que Satan fera surgir ressemblera à une bande « d’Indiens sauvages » ou de « guerriers tribaux » dansant et hurlant des cris de guerre.

 

« La véritable armée du réveil attaquera l’ennemi dans sa forteresse : le péché.

 

Sa mission sera de gagner les âmes des hommes au travers de la puissance du Saint Esprit.

 

Cette armée s’activera à libérer le peuple de l’esclavage du péché au travers du message de la Croix, et regardera tomber les forteresses du péché.

 

« La contrefaçon satanique s’emploiera à faire changer les lois sur la moralité, ce qui aura pour résultat une moralité contrainte et non le salut. L’armée de Dieu cherchera à sauver ce qui était perdu, dans les rues et les avenues. L’armée de Satan essayera de faire changer les lois pour empêcher le péché, mais n’aboutira au salut de personne.

 

 

« Celui qui voudra sauver sa vie la perdra, mais celui qui perdra sa vie à cause de moi et de la Bonne Nouvelle la sauvera. »

 

 

« Satan tu es averti ! Dieu prépare une armée du Réveil qui détruira les forteresses de ton royaume, et Jésus prépare Son Epouse pour Lui-même, pure et sans tache.

 

 

« Dieu vous appelle à prendre une décision en ce moment même ! Qu’allez-vous répondre ? »

 

 

Note de Parole de Vie (Henri Viaud-Murat):

Nous voudrions ajouter un bref commentaire sur les signes, les miracles et les prodiges. Le fait que le faux réveil sera accompagné de signes, de miracles et de prodiges mensongers ne signifie nullement que les signes, les miracles ou les prodiges n’accompagneront jamais le vrai réveil ! Au contraire, nous croyons que le Seigneur produira des signes, des miracles et des prodiges véritables au milieu de Son petit reste fidèle, comme au début de l’Eglise. Il ne faut donc pas que cette vision vous donne l’impression que le vrai réveil ne sera jamais accompagné d’aucun miracle, signe et prodige.

 

Le critère permettant de distinguer le faux réveil du véritable réveil ne sera donc pas la présence ou l’absence des signes, des miracles et des prodiges. Il nous faudra simplement le discernement de l’Esprit pour savoir d’où proviennent ces signes, ces miracles et ces prodiges. Les fidèles du Seigneur seront en communion avec Lui, et sauront écouter la voix de l’Esprit.

 

Le critère du véritable réveil sera l’accent placé

- sur la repentance,

- l’obéissance au Seigneur et à Sa Parole,

- la sainteté,

- le fruit de l’Esprit

- et la marche par l’Esprit !

 

Quand toutes ces choses constituent nos priorités absolues, nous ne pouvons pas nous tromper, et le Seigneur nous gardera de la séduction !

 

Source : www.michelledastier.com/

 

 

Dieu vous appelle à prendre une décision en ce moment même ! Qu’allez-vous répondre ?

Dieu vous appelle à prendre une décision en ce moment même ! Qu’allez-vous répondre ?

Partager cet article
Repost0
7 novembre 2014 5 07 /11 /novembre /2014 09:46

Alors que Boko Haram a pris la ville de Mubi (100 000 habitants), située dans l’Etat d’Adamawa, de nombreux chrétiens sont pris au piège car les assailllants ont barricadé tous les accès à la ville.

 

 

Demande de prière

Beaucoup de chrétiens avaient trouvé refuge à Mubi pour échapper aux attaques des islamistes de Boko Haram. Depuis que ceux-ci ont pris la ville, le 29 octobre, nos collaborateurs au Nigeria craignent un massacre et lancent une demande de prière aux chrétiens du monde entier. Deuxième plus grande ville de l’Etat d’Adamawa, Mubi est le centre économique de la région à la frontière de l’Etat de Borno au nord et du Cameroun à l’est.

 

 

Des milliers de personnes en fuite

Des témoins occulaires parlent de nombreuses victimes et blessés, dont beaucoup de femmes et d’enfants. Des milliers de personnes ont cependant réussi à prendre la fuite quand des combattants de Boko Haram ont envahi la ville, cambriolé des banques, réduit en cendres le marché central et attaqué le siège du gouvernement.

 

 

Nouveaux enlèvements de jeunes gens

Entre le 23 et le 25 octobre, des islamistes ont également attaqué plusieurs villages dans la région de Maiduguri (Etat de Borno) et enlevé 30 jeunes gens. La semaine précédente, 40 jeunes femmes avaient déjà été kidnappées par des hommes armés qui ciblaient spécifiquement des victimes féminines.

 

 

Piégés dans les montagnes

Un collaborateur de Portes Ouvertes sur place explique: «Les villages en question étaient majoritairement chrétiens et les jeunes enlevés appartiennent à des familles chrétiennes. Depuis quelque temps, des enlèvements ont lieu quotidiennement.» Les islamistes contrôlent une grande partie de l’Etat de Borno, raison pour laquelle le public n’apprend jamais certaines nouvelles. «Un grand nombre de chrétiens sont piégés dans les montagnes, sans eau ou nourriture, beaucoup d’entre eux sont malades.»

 

 

Confiance en Dieu

Les pasteurs locaux que nous avons régulièrement au téléphone nous disent qu’ils se sentent dépassés mais qu’ils continuent à placer leur confiance dans le Dieu qui sauve et qui guérit : «Notre situation est tellement difficile, seul Dieu peut nous venir en aide.»

 

Sujets de prière

 

Prions pour tous les chrétiens bloqués à Mubi et livrés aux islamistes de Boko Haram. Que Dieu les protège et les garde,

 

Prions pour tous les réfugiés qui ont fui Mubi, et pour ceux qui se trouvent dans les montagnes près de Maiduguri. Que des secours puissent leur parvenir,

 

Prions pour les centaines de jeunes chrétiens qui ont été kidnappés ces derniers mois au Nigeria et pour les jeunes filles enlevées de Chibok. Qu’ils soient bientôt libérés.

 

Légende photo :  réfugiés nigérians

 

Source : www.portesouvertes.fr

 

Prions pour tous les chrétiens bloqués à Mubi et livrés aux islamistes de Boko Haram. Que Dieu les protège et les garde.

Prions pour tous les chrétiens bloqués à Mubi et livrés aux islamistes de Boko Haram. Que Dieu les protège et les garde.

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2014 3 05 /11 /novembre /2014 18:57

« Mon village est maintenant aux mains de Boko Haram. Les insurgés voulaient qu’on se convertisse à l’islam, mais nous avons refusé. Alors ils ont pillé et brûlé nos maisons, nos églises, avant de nous chasser. C’était la panique. Il y a eu des morts. Quel désespoir ! » se lamente Lydia.

Comme 1 500 familles du Nigeria, Lydia a traversé la frontière dernièrement pour trouver refuge au Cameroun. En un an, 43 000 réfugiés nigérians, dont de nombreux chrétiens, sont arrivés au camp de Minawao, auxquels s’ajoutent des Camerounais qui ont préféré s’éloigner de la dangereuse frontière nigériane. L’atmosphère est tendue, les autorités aussi.

 

Affamés, assoiffés, traumatisés

Beaucoup sont des femmes et des enfants terrorisés qui ont marché plusieurs jours sans manger. Ils avaient tout juste de quoi boire. Rien pour dormir. « Nous avons perdu tout ce que nous avions construit durant notre vie et ici nous ne pouvons pas subvenir aux besoins de notre famille. C’est très dur, en particulier pour les hommes », reconnaît James Naga, un responsable chrétien lui aussi réfugié.

Leur quotidien reste difficile : quatre à cinq mesures de céréales par mois (soit la moitié du minimum vital), pas de savon, toilettes insalubres… Nombreux sont ceux qui n’ont pas de couverture, alors que les nuits sont fraîches et le sol humide. Beaucoup tombent malades. Comment garder un peu d’espoir ?

 

L’Eglise camerounaise se mobilise

La communauté locale s’est empressée d’aider les chrétiens en rassemblant autant de nourriture que possible pour compléter le peu donné par les autorités. Au moins 82 familles ont été hébergées dans l’enceinte de l’église, tandis que les deux pasteurs faisaient de leur mieux pour prendre soin d’elles : « Nous avons rassemblé nos frères et sœurs dans la cour pour les encourager. Il a été demandé à chacun d’exhorter son voisin en lui disant de ne pas céder aux difficultés. Il y a eu quelques sourires. Nous nous sommes tous donné la main et nous avons prié pour eux. »

Des équipiers de Portes Ouvertes se sont rendus auprès des chrétiens réfugiés pour évaluer les besoins et leur venir en aide.

 

Sujets de prière :

Remercions Dieu pour le dévouement des pasteurs envers les réfugiés,

Prions pour que le Seigneur pourvoie aux besoins des réfugiés du camp de Minawao,

Prions pour les chrétiens camerounais qui font leur possible pour faire face à l’afflux de réfugiés.

 

Légende photo : « Nous nous sommes tous donné la main et nous avons prié. »

 

Source : www.portesouvertes.fr

 

 

Fuyant Boko Haram, des dizaines de milliers de réfugiés nigérians s’entassent dans le camp de Minawao au Cameroun. Leur accueil est un grand défi pour l’Eglise locale. (www.portesouvertes.fr)

Fuyant Boko Haram, des dizaines de milliers de réfugiés nigérians s’entassent dans le camp de Minawao au Cameroun. Leur accueil est un grand défi pour l’Eglise locale. (www.portesouvertes.fr)

Partager cet article
Repost0
3 novembre 2014 1 03 /11 /novembre /2014 10:24

En 2012, lors des évènements dans leur pays, pendant presque 10 mn, les chrétiens égyptiens proclamaient sur l'Egypte le Seul Nom qui sauve et qui délivre YESHOUA (Jésus-Christ). Et nous en Occident ?

Partager cet article
Repost0
30 octobre 2014 4 30 /10 /octobre /2014 11:12

La traduction du chant :

"J’ai besoin d'une touche de ton esprit pour me transformer
et j’ai besoin de ton sang Jésus pour me purifier
et moi quand je viens te rencontrer
et je vois mon nom gravé sur les paumes de tes mains
c’est une délivrance et ta justice m’affranchit.
Je suis venu faible fortifie moi ,
je suis venu triste console moi ,
je suis venu avec mes péchés justifie moi et guéris- moi,
touche-moi par ton autorité et fait moi voir ta Gloire et remplis-moi de ton Amour ô JÉSUS."

Source : http://www.michelledastier.com/

Chrétiens de l'Occident! Réveillons-nous! Sortons de Babylone. Que le Seigneur puisse mettre dans nos coeurs un chant nouveau! Intercédons aussi pour nos frères d'Orient!

Partager cet article
Repost0
27 octobre 2014 1 27 /10 /octobre /2014 16:40

par Roger Brechbühl

 

Pour comprendre la parabole des 10 vierges il faut passer par la signification biblique de L’obéissance.

 

« Ne savez-vous pas qu`en vous livrant à quelqu`un comme esclaves pour lui obéir, vous êtes esclaves de celui à qui vous obéissez, soit du péché qui conduit à la mort, soit de l`obéissance qui conduit à la justice? Mais grâces soient rendues à Dieu de ce que, après avoir été esclaves du péché, vous avez obéi de coeur à la règle de doctrine dans laquelle vous avez été instruits. Ayant été affranchis du péché, vous êtes devenus esclaves de la justice. Je parle à la manière des hommes, à cause de la faiblesse de votre chair. -De même donc que vous avez livré vos membres comme esclaves à l`impureté et à l`iniquité, pour arriver à l`iniquité, ainsi maintenant livrez vos membres comme esclaves à la justice, pour arriver à la sainteté. Car, lorsque vous étiez esclaves du péché, vous étiez libres à l`égard de la justice. Quels fruits portiez-vous alors? Des fruits dont vous rougissez aujourd`hui. Car la fin de ces choses, c`est la mort. Mais maintenant, étant affranchis du péché et devenus esclaves de Dieu, vous avez pour fruit la sainteté et pour fin la vie éternelle. Car le salaire du péché, c`est la mort; mais le don gratuit de Dieu, c`est la vie éternelle en Jésus Christ notre Seigneur. » Romain 6 : 16-23.

 

Soulignons particulièrement les mots “obéissance” et “obéir”.

 

L’apôtre Paul écrit, au verset 17 :

 

« …vous avez obéi de coeur à la règle de doctrine qui vous a été transmise. »

 

D’une manière générale, nous n’aimons pas obéir, pourtant dans la grande majorité des cas c’est pour notre bien: règles de circulation, études à l’école, ordres de ceux qui nous gouvernent etc…

 

Paul nous donne les ordres suivants:

 

« Ainsi vous-mêmes, regardez-vous comme morts au péché, et comme vivants pour Dieu en Jésus Christ. Que le péché ne règne donc point dans votre corps mortel, et n`obéissez pas à ses convoitises. Ne livrez pas vos membres au péché, comme des instruments d`iniquité; mais donnez-vous vous-mêmes à Dieu, comme étant vivants de morts que vous étiez, et offrez à Dieu vos membres, comme des instruments de justice. Car le péché n`aura point de pouvoir sur vous, puisque vous êtes, non sous la loi, mais sous la grâce. » Romains 6- 11 à 14.

 

Jésus nous a donné des ordres:

 

« Aimez-vous les uns les autres,.. » Jean 15- 9 à 14.

 

L’obéissance précède l’action,

 

Il y a un mouvement de coeur suite à la compréhension de l’ordre, soit intellectuel, par exemple étudier les Ecritures ou aimer son prochain, soit pratique par exemple visiter les malades etc. Il est nécessaire que ces mots de l’apôtre Paul soient bien compris avec leurs significations dans leur contexte.

 

 

Nous allons lire cette parabole précitée. Jésus a utilisé le mot “vierges” cela ne concerne pas seulement les femmes mais aussi les hommes, cette étude sous-entend donc, femmes et hommes !

 

Jésus raconte cette parabole dans le contexte de la fin des temps (chapitre 24 et 25 de Matthieu), et nous sommes à la fin des temps !

 

Pourquoi Jésus nous raconte cette parabole ?

Afin de veiller spirituellement, moralement, donc de veiller sur nous même.

 

Lisons Matthieu 25. 1-13.

 

« Alors le Royaume des cieux sera semblable à dix vierges qui, ayant pris leurs lampes, allèrent à la rencontre de l`époux. Cinq d`entre elles étaient folles, et cinq sages. Les folles, en prenant leurs lampes, ne prirent point d`huile avec elles; mais les sages prirent, avec leurs lampes, de l`huile dans des vases. Comme l`époux tardait, toutes s`assoupirent et endormirent. Au milieu de la nuit, on cria: Voici l`Epoux, allez à sa rencontre! Alors toutes ces vierges se réveillèrent, et préparèrent leurs lampes. Les folles dirent aux sages: Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s`éteignent. Les sages répondirent: Non; il n`y en aurait pas assez pour nous et pour vous; allez plutôt chez ceux qui en vendent, et achetez-en pour vous. Pendant qu`elles allaient en acheter, l`époux arriva; celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée. Plus tard, les autres vierges vinrent, et dirent: Seigneur, Seigneur, ouvre-nous. Mais Il répondit: Je vous le dis en vérité, je ne vous connais pas. Veillez donc, puisque vous ne savez ni le jour, ni l`heure. »

 

Les 10 vierges avaient de l’huile dans leurs lampes, mais seulement 5 avaient de la réserve ! verset 4. Les 10 lampes ont brûlé quelques heures et puis, les lampes commençaient à s’éteindre, quand subitement un cri …. Vous avez lu le texte….. ?

 

Les sages répondent: allez acheter de l’huile……. Elles attendaient toutes l’Epoux (Jésus), pour aller à sa rencontre……..

 

L’Amour de Jésus ne s’achète pas, on le reçoit quand on lui donne sa vie, quand il devient notre Seigneur personnel, notre Maître, notre Bien-Aimé.

 

Certainement que ces 5 vierges folles ne connaissaient pas Jésus personnellement, elles ont suivit le mouvement comme les autres, on dirait aujourd’hui qu’elles étaient christianisées, elles allaient dans les camps de jeunesse, allaient aux cultes ou, si c’étaient des personnes d’un certain âge participaient aux oeuvres de leur église, elles connaissaient les textes bibliques mais pour se décider clairement pour le Seigneur….. non pas encore…., à plus tard….., nous aimerions encore vivre…..!

 

 

Cette parabole devait être très bien comprise par les juifs qui écoutaient Jésus, car l’huile d’olive avait une signification particulière en dehors de l’art culinaire et l’huile d’onction. Pour eux, l’huile était très importante. Ils ne tournaient pas un bouton électrique pour avoir de la lumière.

 

Ils s’éclairaient avec des torches, des feux et des lampes à huile.

Si Jésus nous dit dans sa Parole que nous sommes la lumière du monde (Matthieu 5 :14-16), nous devons avoir de “l’huile dans notre lampe”, et devons l’entretenir !

 

Il est nécessaire de lire quelques versets dans l’Ancien Testament pour comprendre cette étude:

 

Exode 25-31-40. L’huile ne devait pas manquer aux 7 lampes du chandelier, elles devaient brûler du soir au matin……

 

Les lampes devaient être entretenues et ne pas s’éteindre selon Lévitique 24-2 à 4.

 

L’huile d’olive provenait d’olives concassées ! On trouve dans d’autres textes le terme “pressées”. Concassées ! Pressées ! Une huile fine, de première qualité.

 

 

Passée par un filtre !

 

Alors voilà la relation avec l’obéissance. Avons-nous été mis à l’épreuve dans notre vie ? Une fois, plusieurs fois ? Avons-nous été brisé, humilié, écrasé par la faute d’autrui ou de circonstances ou par nos propres fautes ? Ce ne sont pas des mots simples, ce n’est pas des questions faciles quand on souffre dans notre corps, dans notre âme, dans la famille; des prières non exaucées !

 

Mais si nous appartenons au Seigneur, il permet des moments très difficiles et c’est alors que nous sommes concassés, pressés.

 

Il est dit ailleurs que notre foi est purifiée par le feu de l’épreuve, les scories surnagent et doivent être enlevées. Que ce soit le feu ou le concassage avec son filtre, le résultat est identique, notre foi est épurée. La chaleur du feu ou les coups pour concasser …………

 

 

Nous allons maintenant relier le mot obéissance aux mots “huile d’olives concassées”.

Les 5 vierges sages ont obéis, elles ont fait ce que le Seigneur demandait: obéir dans le détail de leur vie, concassées dans les difficultés, les épreuves ou les joies et les bonheurs. Elles étaient restées fidèles dans toutes les situations, elles entretenaient leurs lampes, elles avaient de la réserve dans des vases ! Elles “écoutaient” ce que le Seigneur leur disait dans sa Parole.

 

Une fois convertis au Seigneur, nous devons obéir, Dieu nous parle individuellement et nous avons à être à son écoute.

 

 

Les 5 vierges folles ont refusé d’obéir dans le détail de leur vie. Elles avaient de l’huile dans leurs lampes, car il y eu un bon début dans leur vie chrétienne, de la foi. Mais leur coeur était partagé, un peu de ceci un peu de cela, quand une épreuve arrivait, elles murmuraient, elles n’acceptaient pas d’être concassées, pressées et surtout pas filtrées. Lire la Parole de Dieu ? pas trop ! Prier ? oui seulement quand c’est nécessaire, quand on est malade ou pour son enfant, un examen à passer ou une opération, prononçant des prières de routine !

 

Le Seigneur n’avait pas la première place dans leur vie. Nonchalantes dans la foi, l’intimité avec Jésus n’existait pas. Elles étaient pleines d’illusions.

 

Jésus leur dit une phrase terrible, verset 12…… « Je ne vous connais pas ! »

 

 

Cette parabole se termine par un ordre: « Veillez donc puisque vous ne savez ni le jour ni l’heure. »

 

L’apôtre Paul dit ailleurs: 2 Corinthiens 5-20 « Nous vous en supplions au nom de Christ: soyez réconciliés avec Dieu ! »

 

Aimons le Seigneur, lisons la Bible, grandissons dans la foi en Lui. Croyons au sacrifice de Jésus pour soi personnellement. Jean 3-16 est explicite ainsi que Romains 6.23.

 

C’est tout à fait possible de lire la Bible en une année; le matin tôt 2 chapitres de l’Ancien Testament et de prier pour la journée; à la pause de midi de prendre un instant pour lire un texte tout préparé, par exemple, le verset du calendrier chrétien, prier et remercier, et le soir, avant de dormir, lire un chapitre du Nouveau Testament, (voir Psaume 55-18 ainsi que Daniel 6- 10).

 

De cette façon vous aurez parcouru la Bible en 1 an et au 1er janvier vous recommencerez depuis la Genèse et Matthieu. Ayons nos yeux fixés sur Jésus, qui est le consommateur de notre foi, nous pouvons alors marcher sur le chemin étroit.

 

 

La discipline doit être aussi un attribut du chrétien.

L’apôtre Paul écrit: « je traite durement mon corps » 1 Corinthiens 9. 24 à 27.

L’ordonnance de Dieu envers les rois de l’AT était de lire chaque jour la loi. Deutéronome 17-18 à 20.

 

Nous ne sommes pas sous la loi, mais c’est un conseil très important. Psaume 1 . Si nous mangions la nourriture solide autant que la lecture de la Bible, nous tomberions gravement malade et serions squelettique.

 

Un verset par jour est équivalant à un biscuit ! Grandir dans la connaissance de Dieu, de son Sauveur, c’est lire la Parole. Mais attention ! Nous sommes sur cette terre et non pas la tête dans les nuages.

 

Jésus a dit: Aime ton prochain comme toi-même, alors regardons autour de nous et découvrons avec de nouveaux yeux et un nouveau coeur, notre prochain quelque soit son origine.

 

La peau de Jésus devait être bien basanée ! En ce qui me concerne, j’ai été depuis mon enfance concassé, passé au filtre, j’ai fait des erreurs, fait de mouvais choix, j’en subis encore les conséquences mais le Seigneur est fidèle et bon envers ceux qui l’aime et qui s’humilie, car nous avons besoin de son pardon et se savoir pardonné.

 

Veillez donc, puisque vous ne savez ni le jour ni l’heure. Luc 12 : 35-40.

Shalom, soyez en paix avec le Seigneur.

 

Source : www.michelledastier.com

 

Pourquoi Jésus nous raconte cette parabole ?  Afin de veiller spirituellement, moralement, donc de veiller sur nous-même.

Pourquoi Jésus nous raconte cette parabole ? Afin de veiller spirituellement, moralement, donc de veiller sur nous-même.

Partager cet article
Repost0
2 octobre 2014 4 02 /10 /octobre /2014 09:56

"En ce qui concerne les temps et les moments, vous n'avez pas besoin, frères et sœurs, qu'on vous écrive à ce sujet... Quand les hommes diront : « Paix et sécurité ! » alors une ruine soudaine fondra sur eux, comme les douleurs sur la femme enceinte ; ils n'y échapperont pas." 1 Thessaloniciens 5

Partager cet article
Repost0
23 septembre 2014 2 23 /09 /septembre /2014 21:32

par A.W. Tozer

 

Sans avertir et presque inaperçue, une nouvelle croix s’est introduite dans les milieux évangéliques populaires de notre époque.

Elle ressemble à l’ancienne, mais elle est différente : les similitudes sont superficielles, les différences fondamentales.

 

De cette nouvelle croix a germé une nouvelle philosophie de la vie chrétienne, et de cette philosophie une nouvelle technique évangélique : un nouveau style de réunion et un nouveau genre de prédication.

Cette nouvelle évangélisation emploie le même langage que l’ancienne, mais son contenu n’est pas le même et sa puissance n’est plus comme auparavant.

 

La vieille Croix n’avait aucun rapport avec le monde. Pour la chair orgueilleuse d’Adam, elle signifiait la mort. Elle mettait à exécution la sentence imposée par la loi du Sinaï.

La nouvelle croix, elle, n’est pas opposée à la race humaine; elle en est, au contraire, une partenaire amicale et, si je comprends bien, elle alimente un flot d’amusements légitimes et bons et d’innocentes réjouissances. Elle laisse Adam vivre sans entraves, avec une motivation inchangée; il peut continuer à vivre pour son plaisir et, maintenant, au lieu de se réjouir à chanter des chansons douteuses en buvant des boissons fortes, il se réjouit à chanter des cantiques et à regarder des films religieux. L’accent reste toujours sur la jouissance … qui se tient sur un plan plus élevé !

 

La nouvelle croix encourage, dans l’évangélisation, une approche toute nouvelle et entièrement différente. L’évangéliste ne réclame plus le renoncement à l’ancienne vie pour que la vie nouvelle puisse s’installer. Il ne prêche pas des contrastes, mais des similitudes. Il cherche à se mettre au diapason de l’intérêt général en montrant que le christianisme n’a pas d’exigences désagréables, mais qu’au contraire il offre tout ce que le monde offre, mais à un niveau supérieur.

Tout ce après quoi le monde, corrompu par le péché, aspire de nos jours est très habilement présenté comme étant justement ce qu’apporte l’évangile, le produit religieux étant, bien entendu, meilleur.

 

La nouvelle croix ne met pas le pécheur à mort, elle le réoriente. Elle le renvoie dans une autre direction, dans un mode de vie plus sain et plus heureux, tout en sauvegardant son amour-propre. A celui qui est autoritaire, elle dit : «Viens et affirme-toi pour Christ!». A celui qui est imbu de lui-même, elle dit : «Viens et glorifie-toi dans le Seigneur !». A celui qui est avide d’émotions, elle dit : «Viens et repais-toi de communion fraternelle».

Le message de l’Evangile est dévié, obliqué, dans le sens du courant en vogue, pour être accepté du public.

La philosophie qui se tient derrière est sans doute sincère, mais sa sincérité ne l’empêche pas d’être fausse. Elle est fausse parce qu’elle est aveugle.

Elle passe complètement à côté de la signification fondamentale de la Croix.

 

La vieille Croix est un symbole de mort. Elle représente la fin soudaine et brutale d’une vie humaine. Du temps des Romains, celui qui se chargeait de sa croix et qui s’engageait sur le sentier de la mort avait déjà dit adieu à ses amis. Il savait qu’il ne reviendrait pas. Il partait pour toujours. La croix ne faisait aucun compromis, elle ne modifiait rien, elle n’améliorait rien, elle n’épargnait rien; elle immolait tout en l’homme, complètement et définitivement. Elle n’essayait pas de rester en bons termes avec sa victime. Elle frappait dur et cruellement, et quand elle avait achevé son oeuvre, il ne restait rien de l’homme, il n’existait plus.

 

La race d’Adam est sous la sentence de mort. Il ne peut y avoir aucune commutation de peine, aucune échappatoire. Dieu ne peut approuver aucun des fruits du péché, aussi innocents ou agréables qu’ils puissent paraître aux yeux des hommes. Dieu doit mettre l’homme «à sac» et le «liquider» totalement, avant de pouvoir le relever en nouveauté de vie.

Cette prédication d’évangélisation qui établit des parallèles conciliants entre les voies de Dieu et celles des hommes est traître envers la Bible et cruelle pour l’âme des auditeurs.

 

La foi en Christ ne va pas en parallèle avec le monde, au contraire, elle le coupe.

En venant à Christ, nous ne haussons pas notre vieille nature à un niveau supérieur, nous l’abandonnons à la Croix.

Le grain de blé doit tomber dans le sol et mourir. Nous, qui prêchons l’Evangile, nous ne devons pas nous considérer comme des agents des relations publiques, envoyés pour établir de bons rapports entre Christ et le monde. Nous ne devons pas nous imaginer chargés de mission pour rendre Christ acceptable auprès du grand commerce, de la presse, du monde du sport, ou de l’enseignement moderne. Nous ne sommes pas des diplomates, mais des prophètes, et notre message n’est pas un compromis, mais un ultimatum.

 

Dieu offre la vie, mais pas la vie ancienne améliorée. La vie qu’Il offre est une vie qui renaît de la mort.

Elle se tient toujours à côté de la croix. Celui qui veut la posséder doit passer «sous la toise» : il doit renoncer à lui-même et approuver la juste sentence de Dieu envers lui.

Qu’est-ce que cela signifie, pour celui qui se trouve face à Jésus-Christ ? Comment cette théologie peut-elle se traduire en vie ? Il doit simplement se repentir et croire. Il doit renoncer à ses péchés, et aller plus loin en renonçant à lui-même. Qu’il ne cache rien, n’excuse rien, ne justifie rien. Qu’il n’essaye pas d’argumenter avec Dieu, mais qu’il courbe la tête sous le choc de l’austère déplaisir de Dieu, et se reconnaisse lui-même digne de mort.

 

Après cela, qu’il porte le regard, avec une foi simple, sur le Sauveur ressuscité, de qui descendra la vie, la nouvelle naissance, la purification et la puissance. La croix qui a mis fin à la vie terrestre de Jésus mettra aussi fin à celle du pécheur; et la puissance qui a relevé Christ d’entre les morts ramènera aussi le pécheur à une vie nouvelle avec Christ.

 

A celui qui voudrait objecter à ceci, ou y voir une conception étriquée et personnelle de la vérité, je dirai que Dieu a mis le sceau de son approbation sur ce message, depuis le temps de Paul jusqu’à nos jours. Que les termes aient été exactement les mêmes ou non, tel fut, tout au long des siècles, le contenu de la prédication qui a communiqué la vie et la puissance dans le monde.

C’est là-dessus que les hommes de Dieu du passé, les réformateurs, les revivalistes ont mis l’accent; et les signes, les merveilles, et les opérations puissantes de l’Esprit-Saint ont témoigné de l’approbation de Dieu sur leur message.

 

Oserions-nous, en tant qu’héritiers légaux d’une telle puissance, falsifier la vérité ? Oserions-nous, de la pointe émoussée de nos crayons, retoucher le tracé «du plan de l’architecte», ou altérer le modèle révélé pour nous sur le mont du Calvaire ? Dieu nous en garde !

 

Prêchons la vieille Croix et nous connaîtrons la vieille puissance.

 

Source : www.lesarment.com

 

 

La vieille Croix est un symbole de mort...... La nouvelle croix ne met pas le pécheur à mort, elle le réoriente.
La vieille Croix est un symbole de mort...... La nouvelle croix ne met pas le pécheur à mort, elle le réoriente.

La vieille Croix est un symbole de mort...... La nouvelle croix ne met pas le pécheur à mort, elle le réoriente.

Partager cet article
Repost0
2 septembre 2014 2 02 /09 /septembre /2014 07:41

Cette chrétienne maronite née au Liban, témoigne sous le pseudonyme de Brigitte Gabriel de la violence avec laquelle les palestiniens ont volé la seule terre chrétienne du moyen orient. Une histoire dont personne ne parle afin de ne pas perturber la propagande pro palestinienne en cours dans nos pays européens.

Partager cet article
Repost0