Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : TORRENTS D'AMOUR
  • : Torrents d'Amour coulant du coeur du Père en Jésus-Christ, la Parole faite chair qui a donné sa vie sur la Croix pour nous sauver de nos péchés. Il revient bientôt chercher son Epouse, l'Eglise, purifiée, sanctifiée, mise à part pour son Bien-Aimé.
  • Contact

WebRadio Maranatha77

ECOUTEZ VOTRE WEBRADIO MARANATHA77 de 9h à 23h TOUS LES JOURS SUR LE SITE

WWW.MARANATHA77.COM

Recherche

PREPARONS-NOUS, JESUS REVIENT BIENTÔT

N'AIMEZ POINT LE MONDE, NI LES CHOSES QUI SONT DANS LE MONDE. SI QUELQU'UN AIME LE MONDE, L'AMOUR DU PERE N'EST POINT EN LUI; CAR TOUT CE QUI EST DANS LE MONDE, LA CONVOITISE DE LA CHAIR, LA CONVOITISE DES YEUX, ET L'ORGUEIL DE LA VIE, NE VIENT POINT DU PERE, MAIS VIENT DU MONDE. ET LE MONDE PASSE, ET SA CONVOITISE AUSSI; MAIS CELUI QUI FAIT LA VOLONTE DE DIEU DEMEURE ETERNELLEMENT. 1 Jean 2:15-17.

12 novembre 2009 4 12 /11 /novembre /2009 18:04

L’ORGUEIL

 




 

Jésus est doux et humble de cœur et nous sommes appelés à Lui ressembler.

L’orgueil est le contraire de l’humilité. Nous le savons mais le vivons-nous ?

 

« Dieu résiste aux orgueilleux mais Il fait grâce aux humbles » I Pierre 5 : 5b.

 

L’humilité est le secret d’une vie chrétienne qui glorifie le Seigneur et qui permet au Saint-Esprit de nous modeler à la ressemblance de Jésus.

 

Par contre, l’orgueil ouvre la porte à toutes sortes de péchés et éloigne le cœur de l’homme de la Vérité.

 

 

Rappelons-nous 

 

Dans Esaïe 14 : 13-14 au sujet de Lucifer « Tu disais en ton cœur : je monterai au ciel, j’élèverai mon trône au-dessus des étoiles de Dieu ; je m’assiérai sur la montagne de l’assemblée, à l’extrémité du septentrion ; je monterai sur le sommet des nues, je serai semblable au Très-Haut ».

 

Ezechiel 28 : 17 nous explique la raison de sa chute «  ton cœur s’est élevé à cause de ta beauté, tu as corrompu ta sagesse par ton éclat… ».  

 

Lucifer était un chérubin protecteur qui vivait dans la Présence et la Gloire de Dieu.

Mais il s’est rebellé contre l’autorité de l’Eternel jusqu’à vouloir prendre sa place. Il n’a pas changé de motivation. 

 

 

Et il a entraîné Adam et Eve dans sa chute.  

 

Genèse 3 : 4 « Alors le serpent dit à la femme : vous ne mourrez point ; mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront, et que vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal ».   

 

Adam et Eve vivait dans la Gloire, dans l’intimité avec Dieu mais l’orgueil de vouloir être l’égal de Dieu a conduit à leur chute ainsi que les conséquences pour l’humanité entière toutes générations confondues.

L’orgueil a été la porte qui a fait entrer le péché sur la terre.  

 

A partir d’Adam et Eve, « tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu » Romains 3 : 23.

 

 

Un facteur majeur qui empêche les hommes de se repentir sincèrement et de laisser Jésus régner sur leur vie ? C’est l’orgueil :  

« Je veux vivre ma vie, je veux être libre, indépendant, je veux faire ce qui me plaît,  je veux réussir ma vie, … ».

 

 

L’être humain ne veut pas se soumettre à Dieu mais quand les problèmes surviennent dans sa vie, il tient Dieu comme responsable de ses malheurs.  

« Le quatrième versa sa coupe sur le soleil. Et il lui fut donné de brûler les hommes par le feu. Et les hommes furent brûlés par une grande chaleur, et ils blasphémèrent le nom du Dieu qui a l’autorité sur ces fléaux, et ils ne se repentirent pas pour lui donner gloire ». Apocalypse 16 : 8-9.

 

 

Oui, les 7 coupes de la colère de Dieu contre l’humanité orgueilleuse et pécheresse vont bientôt être déversées sur la terre. Ce sera la grande tribulation sous le règne de l’Antichrist. 

 

 Fléchis les genoux et repens-toi sincèrement pendant qu’il en est temps.

 

Lucifer ne s’était jamais repenti d’avoir voulu être l’égal de Dieu.

Adam et Eve non plus ne se sont jamais repentis de leur orgueil d’être comme Dieu.

L’humanité entière suit leur exemple.

 

Mais toi qui es sur les bancs des églises, tiens-tu le Seigneur comme responsable de tous tes maux ? Mènes-tu ta vie comme bon te semble et après tu demandes au Seigneur de t’exaucer ?

Ou bien, désires-tu vraiment faire toute sa Volonté et te soumettre à la conduite du Saint-Esprit ?

Veux-tu sincèrement arrêter de justifier tes actes et vivre un style de vie d’humilité où le Saint-Esprit peut te convaincre de péché et te conduire à la repentance à tout moment ?

 

 Il est impératif à tout disciple de Christ de se soumettre à Dieu pour ne pas être rejeté avec le monde Jacques 3 : 6-10.    

 



REPENTONS-NOUS !



L'ENLEVEMENT DE L'EGLISE, EPOUSE DE JESUS-CHRIST EST TRES PROCHE !

    



  
Partager cet article
Repost0
11 novembre 2009 3 11 /11 /novembre /2009 13:42

« JE SUIS »     


 

 

« En vérité, en vérité, Je vous le dis, avant qu’Abraham fût, Je Suis. » Jean 8 : 58.

 

« Et Dieu dit a Moïse : JE SUIS CELUI QUI SUIS. Et Il dit, tu diras ainsi aux fils d’Israël, JE SUIS m’a envoyé vers vous ». Traduction Darby.  Exode 3 : 14    


 

Contrairement aux religions, Il est « JE SUIS » = le Dieu vivant, le présent, aujourd’hui.

En Christ, à la nouvelle naissance, nous héritons du Royaume de Dieu.

Dans le Royaume de Dieu, le temps n’existe pas.

C’est ici sur terre que le temps est conjugué au passé, présent et futur. Et les yeux de la chair ne voient que cela.

Mais étant assis avec Christ dans les lieux célestes, nous vivons dans le présent de Dieu. Le aujourd’hui de Dieu. Nous voyons déjà l’Eternité avec le Père et le Fils conduit par le Saint-Esprit.

« Jésus-Christ est Le même, hier, et aujourd’hui, et éternellement ». Hébreux 13 : 8.  

« Je suis L’Alpha et l’Oméga, le premier et le dernier, le commencement et la fin ». Apocalypse 22 : 13.

« Et voici, JE SUIS avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde ».
Matthieu 28 : 20.

« Glorifie-Moi auprès de Toi-même de la gloire que j’avais auprès de Toi avant que le monde fût » confirme sa divinité éternelle qu’Il avait auprès du Père (Jean 17 : 5).

 

 

Deux pensées s’imposent à moi :

 

1) Jésus est « JE SUIS » = ma foi est fortifiée.

Je ne suis pas seule. Il est « JE SUIS » qui est avec moi tous les jours, jusqu’à la fin du monde.

Donc, je n’ai pas de raison d’avoir peur, d’être incrédule, de me sentir seule, de déprimer, d’avoir peur du lendemain, de la maladie, de la sorcellerie etc.

Au contraire, le fait que Jésus est « JE SUIS », où que j’aille, quoi que je fasse, je peux vivre et accomplir ce qu’Il a dit à ses disciples dans Marc 16 : 15-20.  

 

2) Jésus est « JE SUIS » = La crainte de son Saint Nom est dans mon cœur.

« Hénoc marcha avec Dieu ; puis il ne fut plus, parce que Dieu le prit »

Genèse 5 : 24

Comme Hénoc, seuls ceux qui sont conscients que Jésus est « JE SUIS » – qui  marche avec eux tous les jours, jusqu’à la fin du monde – vont s’appliquer à vivre une vie de sainteté, de crainte de son Saint Nom et vont se préparer pour l’enlèvement de l’Eglise, l’Epouse de Jésus-Christ. 


 

Une prise de conscience de sa sainte Présence à chaque seconde, à chaque instant est nécessaire dans ces temps de la fin. 

 

 

L’EPOUX « JE SUIS » revient très bientôt chercher l’ÉGLISE, son EPOUSE

 

ES-TU PRÊT ?

Partager cet article
Repost0
10 novembre 2009 2 10 /11 /novembre /2009 14:35

MAMMON

 


 

« Nul ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l’un, et aimera l’autre ; ou il s’attachera à l’un, et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mammon » Matthieu 6 : 24.

 

 

Nous devons veiller à ne pas laisser l'argent devenir Mammon – un dieu, une idole –  (Colossiens 3 : 6) qui prend la place de Jésus dans nos vies.

«… Car là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur » Matthieu 6 : 19-21.

 

 

« Car l’amour de l’argent est une racine de tous les maux »

I Timothée 6 : 10

 

 

Mammon est l’une des armes favorites du diable, d’autant plus dans ces temps de crise financière.

 

 

a Souci du lendemain « … La vie n’est-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement ?... ». Source de maladie, de dépression etc.

Matthieu 6 : 25-34


 

a Désir de s’enrichir «… Si donc nous avons la nourriture et le vêtement, cela nous suffira. Mais ceux qui veulent s’enrichir tombent dans la tentation, dans le piège, et dans beaucoup de désirs insensés et pernicieux qui plongent les hommes dans la ruine et la perdition… ». Cà ouvre la porte à d’autres péchés (le vol, le mensonge, la jalousie, l’envie etc.)

I Timothée 6 : 6-10


 

a Cupidité «… ils ont le cœur exercé à la cupidité ; ce sont des enfants de malédiction. Après avoir quitté le droit chemin, ils se sont égarés en suivant la voie de Balaam… ». Attention à l’évangile de prospérité.

II Pierre 2 : 14b-16  Voir aussi I Thessaloniciens 2 : 5 (pour les vrais ouvriers).


 

a Avarice « Gardez-vous avec soin de toute avarice ; car la vie d’un homme ne dépend pas de ses biens, fût-il dans l’abondance…v 21 Il en est ainsi de celui qui amasse des trésors pour lui-même, et qui n’est pas riche pour Dieu ». Discorde, séparation et même haine dans les familles. 

Luc 12 : 13-21  

 

Une conscience aveuglée par Mammon est prête à accueillir l’homme impie c’est-à-dire l’antichrist qui aura tout pouvoir sur l’économie mondiale (Apocalypse 13 : 16-17).   

 

Repentons-nous pendant qu’il en est temps !

 

 

JESUS REVIENT TRES BIENTOT !!!

Partager cet article
Repost0
14 septembre 2009 1 14 /09 /septembre /2009 14:47



Lecture de base
 : Phillipiens 3 : 12-14

 

 

I Ce qui nous empêche d’aller de l’avant

 

Nous-mêmes (ce que nous sommes), la paresse, les fréquentations, les soucis, l’incrédulité, la routine, la peur, l’activisme, le péché, la désobéissance, les soucis, la convoitise, la fausse doctrine, l’orgueil, la fierté, la religiosité, le non pardon, la culpabilité etc.

Ne plus rester en arrière, ne pas figer l’instant présent comme Pierre à la transfiguration = 3 tentes pour Jésus, Moïse et Eli.

« Oublier ce qui est en arrière… courir vers le but de la vocation céleste en JC. »

Course = il y a un prix à remporter. Mais la vie chrétienne est aussi un combat contre nous-mêmes. L’ennemi ne peut rien faire si nous ne lui laissons pas une porte ouverte.

 

II Ce qui va nous faire aller de l’avant

 

a L’amour doit être le moteur – pour le Seigneur et pour les autres Marc 12 : 30-31.

a La repentance, la foi, une sainte crainte de Dieu, la sanctification, la prière de foi, la consécration, la Parole de Dieu, l’amour de la vérité, l’obéissance…= un style de vie.  

aConduit par le Saint-Esprit Jean 16 : 13.

a La joie du Seigneur est ma force. La tristesse, l’angoisse nous empêchent d’aller de l’avant.

a L’assurance de sa délivrance à tout moment « Je sais que mon Rédempteur est vivant et Il se lèvera le dernier sur la terre» Job 19 : 25.

a Cherchons et affectionnons les choses d’en haut selon Colossiens 3 : 1-4 car le péché et les choses ici-bas entravent notre marche.  

a« Cherchons premièrement le Royaume de Dieu… » Mat 6 :33.

a Notre Royaume n’est pas terrestre mais céleste d’où nous attendons notre Bien-Aimé Sauveur et Seigneur de nos vies.  

a Je cours vers le but pour suivre Jésus Seul conduit par le SE Philippiens 3 : 14.

ECT.

 

III Exemple de Lot

 

Genèse 19 :17 : « Sauve-toi pour ta vie, ne regarde pas derrière toi, ne t’arrête pas dans la plaine, sauve-toi vers la montagne de peur que tu ne périsses »

 

A La montagne

Lot n’a pas cru qu’il pourrait aller jusqu’à la montagne. Méditer Genèse 19 : 12-26.

La montagne représente la Présence de Dieu. Se hâter d’aller dans la Présence de Dieu. Se hâter d’aller à la montagne et non pas s’arrêter dans une ville, dans la plaine (le monde).

Si nous croyons en la Parole de Dieu, ce qu’Il nous a promis, Il l’accomplira.

La montagne = je veux aller de l’avant.

 

B Quel obstacle peut m’empêcher d’aller de l’avant – à la montagne ?

La culpabilité par exemple. Mais il faut réaliser la puissance de la croix.

Le péché, la distraction, la paresse, la religiosité, le non pardon, les convoitises etc.

Rien n’est jamais perdu. L’excellence est devant. Derrière c’est la mort. La femme de Lot est devenue un statut de sel.

Il n’y a que moi qui puisse être un obstacle. Le chemin de la repentance doit toujours être là.

Exode 19 :4-6 « Je vous ai portés sur des ailes d’aigle »

Toute la terre est à moi.

Ne ratons pas le temps quand Jésus nous dit « viens ». Pierre a marché sur les eaux. Notre foi nous fait marcher sur les eaux. Viens dans ma Présence, viens à la montagne.

Lot aurait rencontré Dieu à la montagne.

Pourquoi ne l’a-t-il pas fait ? Parce qu’il n’avait pas exercé sa vie à connaître Dieu dans une intimité. Dans les moments difficiles, le Père ne pouvait pas le porter parce qu’il n’avait pas la foi qu’il pourrait aller à la montagne.

Genèse 13, Abraham a laissé Lot choisir. Il savait que les promesses de Dieu s’accompliraient. Il avait été à la montagne. Il avait goûté à la Présence de Dieu et dans cette intimité, il a appris à obéir et à faire confiance que ce que L’Eternel dit, sa main l’accomplit. Il était tranquille. Il n’avait pas besoin de se battre avec Lot. Il l’a laissé choisir. Allelluia ! Quelle leçon pour nous.

Mais Lot n’était pas un homme de foi qui voit l’invisible, qui voit Canaan.

Il n’était pas un familier de Dieu, un ami de l’Eternel comme Abraham. Lot a regardé avec les yeux de la chair, ce qui est beau. Il n’avait pas à se fatiguer « Lot leva les yeux, et vit toute la plaine du Jourdain, qui était entièrement arrosée » v 10. « Lot choisit pour lui toute la plaine du Jourdain, et il s’avança vers l’orient. » La chair ne voit que ce qui lui plaît, pas de prix à payer, pas de fatigue. Egoïstement, sans même se poser la question que peut-être ce serait bon pour son oncle plus âgé d’avoir cette plaine.

Lot a convoité la plaine. Ce n’est pas un habitué de la montagne.

Dieu ne pouvait pas lui montrer le danger qui était devant lui en faisant ce choix : v 12-13 « Lot habita dans les villes de la plaine, et dressa ses tentes jusqu’à Sodome. Les gens de Sodome étaient méchants, et de grands pécheurs contre l’Eternel ».

Attention à nos choix faciles qui cachent la mort !

Même si c’est le désert, ou la vallée de l’ombre de la mort, Le Seigneur nous a promis qu’Il nous donnera « tout lieu que foulera notre pied ».

 

C La  ville, la plaine

La ville, la plaine représente le monde, Babylone.

Avons-nous choisi la plaine, mais Dieu nous dit « continue, sauve-toi jusqu’à la montagne ». « Sors de Babylone ! »

Nous ne connaissons pas le moment du retour du Seigneur.

Dans la plaine, nous n’entendons pas la trompette sonner. A la montagne, nous discernons les signes et nous sommes prêts à rencontrer notre Dieu.

Lot a choisi la plaine. Il n’avait pas appris à vivre en communion avec Dieu. Il n’a pas été porté sur les ailes d’aigle.

 

A la montagne, nous recevons de nouvelles directions. Nous ne nous laissons pas divertir par les choses de la vie. Nous allons persévérer pour gagner la course. Nous désirons la gagner.

Nous aurons choisi la bonne part qui ne nous sera pas ôtée (comme Marie).

 

« Les anges insistèrent auprès de Lot, en disant : Lève-toi…. » verset 15.

Dieu insiste en nous parlant jour après jour dans sa Parole, la Bible.

« Lève-toi ! Réveille-toi, toi qui dors, relève-toi d’entre les morts, et Christ t’éclairera » Ephésiens 5 : 14.

Elle est une lampe à nos pieds, elle nous montre le chemin.

La Parole ne nous montre pas loin mais juste à nos pieds. Chaque pas d’obéissance à la Parole que nous faisons fortifie notre foi et nous donne des ailes pour atteindre la montagne.

Le Père ne nous a pas choisis pour nous disqualifier après. Non ! Son but c’est que nous allions de l’avant. Nous sommes un peuple vainqueur de la mort et du péché à cause du prix que Jésus a remporté pour nous sur la croix. Choisissons la montagne.

Regardons avec les yeux de Dieu, ne regardons pas en arrière, aux oignons d’Egypte. Soyons comme Josué et Caleb.

 

Focalisons-nous sur la course. Tout pour Jésus.

 

 

JESUS EST A LA PORTE. ES-TU PRÊT ?

 

Partager cet article
Repost0
19 août 2009 3 19 /08 /août /2009 11:19
" Veux-tu être guéri ? " Jean 5 : 6





Honnêtement, si quelqu'un d'autre que le Seigneur Jésus avait osé demlander à un paralytique : Veux-tu être guéri ? On aurait trouvé la question cynique, plutôt déplacée. Pourquoi sonne-t-elle juste dans la bouche du Seigneur ?

L'homme malade avait vécu trente-huit ans dans cet état. Il n'était pas mort de faim. J'en conclus qu'on s'occupait de lui. Il vivait de la charité publique, comme on dit. N'ayons pas peur des mots : il vivait en assisté. Avait-il vraiment envie que cela change ? Désirait-il sincèrement reprendre sa place dans la société, travailler pour vivre, s'assumer ?

La question se pose. On se complaît parfois dansn la débilité et nous pouvons être concernés par le problème ! On peut très bien être debout dans son corps, en bonne santé physique, mais couché dans sa tête, dans son coeur. Comment regardons-nous nos propres faiblesses ? Devant les besoins de mon entourage, la détresse d'un monde sans Dieu, dirons-noujs : "Je nepeux rien faire!", "Je ne pourrais jamais faire cela ! " ? ou bien, entendrons-nous l'appel de Jésus qui perce l'écran de la complaisance et dit : "Lève-toi ! Je t'équipe pour faire ceci ! "



Nous ignorons ce que l'homme guéri est devenu par la suite, mais Jésus l'a rendu capable de reprendre sa place dans la vie, comme il veut nous accorder de trouver ou retoruver notre place dans son plan et son oeuvre. 


                                                                                       Robert Souza                    

                                                                                                          
Tiré du calendrier "Vivre aujourd'hui 2009" du lundi 17 août.
Partager cet article
Repost0